• Réduire la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer cette page
  • Enregistrer la page au format PDF (maximum 1,5 Méga-octets)
  • Partager par e-mail

Décodage

Risques politiques grandissants en Afrique : les solutions assurantielles d’Ascoma

  • Publié le 13 février 2019

Depuis plusieurs années, l'instabilité politique gagne de nombreux pays, notamment sur le continent africain. À ce regain de tension s'ajoutent aujourd'hui des menaces terroristes et leurs conséquences dramatiques : violences, pillages, émeutes et de nombreux dégâts matériels.

Quels sont les risques ?

Les dommages causés lors d’attaques terroristes sont exclus des couvertures conférées par les polices d’assurance « Globale Dommages » classiques.
La situation n’est guère meilleure concernant les risques de grèves, émeutes et mouvements populaires, qui ne sont couverts que très partiellement avec, notamment, l’exclusion absolue des risques de pillage.

Comment se prémunir ?

Ascoma a recherché pour ses clients des solutions adaptées à l’Afrique auprès des assureurs internationaux spécialisés. Le contrat « Risque Politique » permet de garantir les risques liés à toute décision ou événement national d’ordre politique, pouvant générer des pertes économiques, financières ou commerciales.

Les secteurs d’activités concernés sont - à titre indicatif et non exhaustif : l’hôtellerie et la restauration, la vente (supermarchés et boutiques), les centres commerciaux, les activités culturelles et de loisirs (cinéma, théâtre), les activités de transports (gares et aéroports), les industries, les concessionnaires de véhicules, les banques.

Comment agir ?

Deux options d’assurances sont proposées dans ce cadre : le FPV (Full Political Violence) ou le FPR (Full Political Risks).
La garantie «Full Political Violence» ou « Violence Politique » couvre les dommages qui résultent des :

  • Actes de sabotage et terrorisme,
  • Grèves, émeutes et mouvements populaires,
  • Actes de malveillance,
  • Insurrections, révolutions ou rébellions,
  • Mutineries et/ou coups d’Etat,
  • Guerres et guerres civiles.

La garantie «Full Political Risk» ou « Risque Politique » est plus large. Elle couvre les dommages inclus dans la garantie FPV, mais couvre également les risques liés aux situations suivantes :

  • Confiscation,
  • Nationalisation,
  • Privation,
  • Expropriation.

Ascoma est à même de vous accompagner et d’étudier comment couvrir ces dommages dans le cadre de votre activité.

Implanté sur le continent depuis plus de 60 ans, le Groupe Ascoma bénéficie, à travers chacune de ses filiales, d'une connaissance approfondie du marché local : risques spécifiques, réglementation des assurances, capacités et solidité des compagnies.